Marybel Dessagnes, compositeur

Après un apprentissage familial du piano puis de disciplines musicales élargies au Conservatoire de Marseille, sanctionné par diverses médailles d’or, premiers prix, et prix SACEM, Marybel Dessagnes, compositeur arrangeur, obtient le Certificat d’Aptitude aux fonctions de Professeur d’Enseignement Artistique.

Après des rencontres déterminantes avec Georges Boeuf, Sofia Gubaïdulina, Victor Sousline, et Alain Savouret, elle exerce comme professeur des disciplines d’Érudition en Conservatoire (Antibes, Annecy et Cannes), et intervient ponctuellement dans diverses structures d’enseignement, Écoles de Musique sur tout le territoire français, CEFEDEM, CFMI, et HEM Suisses.

Sa recherche permanente en innovation pédagogique la pousse à concevoir la méthode “Jeu de l’ouïe Tous créateurs !” éditée en trois volumes. En tant qu’interprète, elle se spécialise dans l’improvisation libre sur piano préparé, et est formée et certifiée par Walter Thompson en Soundpainting. Depuis plus d’une vingtaine d’années, son catalogue comprend plus de 120 oeuvres, au rayonnement international (Belgique, Allemagne, Japon, Ghana, Canada…): essentiellement de la musique de spectacle (théâtre et danse), musique vocale, musique de chambre, pièces pédagogiques, chansons, commandées par divers partenaires: « Asobi » Ballet C. de la B-2014, « Corpus inAnimam » Compagnie Joseph Aka-2013…


La diffusion et la connaissance pour un public élargi des répertoires d’aujourd’hui est un de ses fers de lance : Marybel Dessagnes multiplie les actions de conférences, concerts
illustrés, ateliers interactifs, etc… en ce sens. Comme compositeur attitré de la compagnie Joseph Aka, elle vient de participer à la première coopération culturelle France-Ghana-
Côte d’Ivoire, pour le spectacle chorégraphique international « No Rules… Anything goes ».

Pour le festival 2016 des Rencontres Lyriques de Luchon elle compose un cycle de sept mélodies "Les Métamorphoses du sonore" pour piano préparé et voix de soprano dramatique à l'intention de Sylvia Cazeneuve et Caroline Oliveros.


Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant - Edmond Rostand