Lionel Ginoux, compositeur

" Ecrire... en toute simplicité... écrire, faire jaillir ce qu'il y a en moi, non par les mots, mais par les sons.

Sans apriori de style, j'ai besoin de croiser les musiques, les sons, les matières pour donner du sens et parler de notre monde. "


Lionel Ginoux étudie les arts visuels (cinéma, audiovisuel et technique du son) avant de se consacrer à l’écriture musicale en se formant aux côtés de Régis Campo, Barnabé Janin, David Owen, Roger Cawkwell, Georges Boeuf… Il écrit une musique lyrique, sensible, puissante avec une attache forte à l'énergie musicale et la dramaturgie. Son écriture est singulière. Elle s’inscrit dans la continuité des musiques contemporaines du XX° sans renier pour autant la vocalité ni l’harmonie classique. De part sa curiosité musicale, son écriture s’inspire des musiques populaires et du jazz. Il écrit principalement pour des formations « acoustiques » : orchestre symphonique, chœur, opéra, musique de chambre et soliste.


La musique de Lionel Ginoux est jouée en France (Opéra de Marseille, Opéra d’Avignon, Opéra de Limoges, Festival Les Musiques – GMEM, Festival Nouveaux Talents…) et aussi à l’étranger (Festival Gaudeamus - Hollande, International Saxophone Symposium - Etats Unis, University du Canada - Montréal, Instituts Français de Valencia - Espagne).


En 2012, Lionel Ginoux est lauréat de l’association Beaumarchais – SACD (aide à l’écriture lyrique) pour son opéra de chambre Médée Kali, créé en version de concert le 15 mai 2013 au Festival Les Musiques (Gmem).
En 2015, il est lauréat de la Fondation Marcelle et Robert de Lacour pour une nouvelle oeuvre, Diptyque pour clavecin et ensemble instrumental (en relation avec le concerto de Manuel de Falla), projet qui sera créé par l’Ensemble Stravinsky (direction Jean-Pierre Pinet) le 29 novembre 2016 à l’Arsenal de Metz.

Le 23 mars 2014, son concerto pour violon « Les Indociles » a été créé par Nemanja Radulovic et l’orchestre philharmonique de Marseille dirigé par Eun Sun Kim.
Sa première symphonie — Dualités, inspirée d’une chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui, a été créée le 15 janvier 2016 à l’Opéra Grand Avignon par l’Orchestre Régional Avignon-Provence, dirigé par Samuel Jean. "Vanda" est son dernier opéra de chambre créé le 6 novembre 2016 à l’opéra de Reims.

Pour le festival 2017 des Rencontres Lyriques de Luchon il compose un cycle de trois mélodies "Les mélodies lourdes" à l'intention de Sylvia Cazeneuve et Caroline Oliveros à qui il dédie son oeuvre.


http://www.lionelginoux.com


Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant - Edmond Rostand