Articles avec #2017, tag

Exposition collective : Charles Baudelaire

 

 

Autour des poèmes de Charles Baudelaire les structures médico-sociales du canton de Luchon se sont rassemblées pour créer ensemble une exposition poético-plastique qui mêle les mots de Charles Baudelaire aux couleurs et aux formes de l'imaginaire.

 

Le vernissage de cette exposition se tiendra le dimanche 6 août 2017 à 16h au Pavillon Normand.

 

L'exposition sera ouverte chaque après-midi pendant le festival.

 

 

"Je suis comme un peintre qu'un Dieu moqueur

Condamne à peindre, hélas ! sur les ténèbres ;

Où, cuisinier aux appétits funèbres,

Je fais bouillir et je mange mon coeur.

Charles Baudelaire

Conférence sur Charles Baudelaire par Caroline Potter

Pourquoi Baudelaire a-t-il inspiré tant de compositeurs? Perspectives du Baudelaire Song Project

 

Par le Docteur Caroline Potter
de l'Université Kingston de Londres

 

 

Dès la première mise en musique connue par Jules Cressonnois (L’Invitation au voyage, 1863), la poésie de Charles Baudelaire  continue à inspirer les compositeurs du monde entier. Cette présentation évoquera les mises en musique bien connues, par exemple les Cinq poèmes de Baudelaire de Claude Debussy et les mélodies d’Henri Duparc, mais aussi des œuvres de nos jours. Le grand compositeur français Henri Dutilleux – que la conférencière a connu personnellement – disait un jour être ‘hanté par Baudelaire’ et sa dernière œuvre était une mise en musique pour soprano et orchestre du poème en prose ‘Enivrez-vous’. Et d’autres compositeurs, par exemple John Adams, Richard Rodney Bennett et Jonathan Harvey, ont mis Baudelaire dans des contextes plus expérimentaux. Cette présentation montrera combien Baudelaire a inspiré, et continue à inspirer, les compositeurs.   

 

The Baudelaire Song Project est un projet académique interdisciplinaire, lancé en 2015, visant à répertorier et à analyser toutes les mises en musiques des poèmes de Charles Baudelaire en vers et en prose.

 

Prof Helen Abbott, spécialiste en poésie et musique françaises, à l’Université de Birmingham, mène une équipe de chercheurs littéraires et musicologues dont co-investigatrice Dr Mylène Dubiau, de l’Université Toulouse II Jean-Jaurès, associée de recherches Dr Caroline Ardrey de l’Université de Birmingham et Dr Caroline Potter, consultante externe en musicologie.

 

Unifiant les études de littérature, musique et performance avec les humanités numériques, le Projet examine les rapports entre texte et musique dans les chansons basées sur des poèmes de Baudelaire en français et sur des traductions de ses textes dans une variété de langues étrangères y compris l’anglais, l’allemand et le russe.

 

La recherche du Projet est composée de deux éléments principaux. En premier lieu, nous établissons une base de données qui contient des détails de toutes les mises en musiques connues des poèmes de Baudelaire. Le deuxième aspect du Projet consiste à développer et à appliquer une nouvelle méthodologie numérique pour l’analyse des rapports entre texte et musique dans les chansons d’après des poèmes de Baudelaire. Pour cette analyse nous créons des visualisations annotées des fichiers sonores dans Sonic Visualiser. Ces visualisations identifient des traits spécifiques de la mise en musique de la poésie. De plus, le système d’annotation numérique dans Sonic Visualiser génère aussi des données qui peuvent être consultées et manipulées dans une feuille de calcul, afin de comparer les manières différentes d’aborder certains textes.

 

Un des grands plaisirs de travailler sur le Baudelaire Song Project, c’est l’occasion de découvrir, par notre site Internet, par Twitter et Facebook, des compositions, performances et enregistrements des mises en musique de Baudelaire, venant du monde entier et d’une variété de genres musicaux. L’occasion de rencontrer et de dialoguer avec les chanteurs et les compositeurs qui donnent vie aux poèmes de Baudelaire est non seulement un bonheur mais aussi un aspect fondamental du Baudelaire Song Project qui montre l’actualité et la valeur continue de son œuvre, 150 ans après sa mort.

_______________________________

Lundi 7 août 2017 - 16h30

Pavillon Normand

Soirée audio-visuelle autour de Charles Baudelaire

 

 

Une soirée de projections de mille pépites de diverses époques mais toutes créatives, avec vivacité et diversité des esthétiques et des écritures...

 

Quand Charles Baudelaire inspire les créateurs et respire par le son et l'image !

 

 

 

______________________________

vendredi 11 août à 20h30

salle Henri Pac

Déambulation culturelle : sur les pas de Charles Baudelaire

Mais qui est Charles Baudelaire ? Comment vivait-il ? Qu'est-ce que l'histoire des "Fleurs du Mal" ? Comment s'habillait-il ? Qu'aimait-il faire ? ... ?

 

Voici un concept original : un parcours semé d’énigmes dans la ville pour découvrir ou redécouvrir Baudelaire de façon insolite (départ libre depuis l’office de Tourisme)

 

____________________________________

départ : Office de Tourisme - Luchon

18, allées d'Etigny

Spectacle familial : Opéraphone ou le gramophone enchanté

Le récital des grandes divas Pénélope et Rosalie est attendu par la foule ce soir. Seulement, à leur entrée en scène, Ludwig, leur fidèle et talentueux pianiste n’est pas là… Que vont-elles faire seules face au public ? Qu’ a-t-il bien pu arriver à ce cher Ludwig ?

 

L’apparition d’un mystérieux gramophone va totalement perturber leur concert.

 

C’est alors qu’elles vont se retrouver à la tête d’une mission bien particulière, durant laquelle elles vivront des aventures plus délirantes qu'hilarantes… Sans compter que la magie révélera leur virtuosité vocale dans une palette harmonieuse d’extraits d’opéra.

 

Un spectacle ludique et interactif avec goûter et surprise offerts

 

Texte et mise en scène : Anne-Sophie Honoré et Marie Nicot
Bande son: Voix off : Romain Canonne
Piano: Qiaochu Li
Création lumière: Valentine Martinez

__________________________________________________

mercredi 9 août - 15h30

salle de spectacle Henri Pac

 

Dîner opéra : projection en deux parties avec repas à l'entracte

Charles Baudelaire connaissait et appréciait la musique de Wagner et ce malgré l'échec cuisant du Tannhäuser de Wagner à Paris le 13 mars 1861.

 

En présence du couple impérial et du tout-Paris a lieu la création française de l'opéra Tannhäuser. Mais au lieu du succès escompté, la soirée est un naufrage : les chanteurs et l’orchestre sont hués, Wagner, pris à parti, est insulté. Le lendemain, la presse musicale s’acharne de plus belle sur le compositeur.

 

Mais quelques jours plus tard, le poète Charles Baudelaire fait paraître un écrit intitulé "Richard Wagner et Tannhäuser à Paris", une défense brillante et passionnée du compositeur. Charles Baudelaire s'interroge : est-ce sa « méconnaissance » technique de la musique qui, par une sorte de malentendu, la lui aurait rendue intelligible ? Ou simplement est-ce que chacun aime spontanément ce qui lui ressemble ? La « correspondance » esthétique qu’il voit entre lui et le peintre musical de la modernité est l’occasion de l’exploration la plus éloquente de lui-même …

 

 

Cette soirée dîner opéra est une projection en deux parties avec un repas de produits régionaux servi à l'entracte.

 

 

________________________________________

mercredi 9 août 2017 à 18h

Salle Henri Pac - Luchon

(repas sur réservation)

Salon de thé éphémère, confidences contemporaines avec Lionel Ginoux

Salon de thé éphémère...

 


ATTENTION EVENEMENT AVEC EFFECTIF LIMITE !

 

 

Pour partager un moment convivial autour d'une pâtisserie, papoter en toute simplicité avec Lionel Ginoux, parler de sa vie, de son oeuvre, de son parcours, de ses modes de composition et surtout de son rapport avec l'oeuvre poétique de Charles Baudelaire.

 

____________________________

mardi 8 août à 16h

kiosque à musique - Luchon

 

SUR RESERVATION : à rencontreslyriquesluchon@gmail.com ou au 06.80.55.79.76 ou sur place à la billeterie du festival (dans la limite des places disponibles).

Balade champêtre avec Charles Baudelaire

Les choeurs de la Région se rassemblent pour présenter une soirée présentant des oeuvres chorales autour de Charles Baudelaire.

 

Des lectures viendront ponctuer la soirée qui se terminera par un joyeux chant final qui rassemblera tous les choristes de ce beaux concert.

 

 

____________________________________

Lundi 7 août 2017 à 20h30

Eglise de Luchon

 

Librairie du festival : "Nocturne Baudelaire"

 

Sur le parvis de la librairie du festival (54, allées d'Etigny) voici une invitation des plus plaisantes pour partager des lectures de l'oeuvre de Charles Baudelaire avec ambiance musicale en toute convivialité.

 

 

"La lecture n'est profitable qu'aux esprits possédés d'un goût immodéré de la vérité."
Charles Baudelaire : La Fanfarlo (1847)

 

 

_________________________________________________________

Jeudi 10 août - 20h30

Librairie du festival

54, allées d'Etigny - Luchon

 

Spectacle : Charles Baudelaire, les Chromatismes du Bien

Ce spectacle mêle différentes formes d’art pour créer une poésie sonore scénographiée et déambulatoire jouant sur les mots et les poèmes en exacerbant leurs musicalités avec divers instruments de musique dont certains ont été créés avec des objets recyclés et avec des espaces sonores réalisés numériquement.

 

Mais la VOIX est le principal interprète des mots en créant des univers poétiques variés en utilisant  diverses possibilités.  Cet univers poétique est déployé dans la salle de spectacle du festival, où le public est invité à profiter sensoriellement du spectacle.

 

Ce spectacle est présenté par les résidents et usagers des structures médico-sociales de Luchon : les ESAT l'Edlweiss et le Chalet des Mélèzes, le foyer et le SAVS le Portilhon,  la MECS du Céciré, les EHPAD Gabriel Rouy et Era Caso.


Ce spectacle a été écrit pour les résidents qui mènent des répétitions depuis le début de l'année 2017 encadrés par une équipe d'artistes professionnels.

 

Direction artistique et musicale : Sylvia Cazeneuve
Scénographie : Christelle Vinsonneau
Création lumières : Sébastien Oliveros
Pianiste : Caroline Oliveros
Instruments de musique : François Fock Chow Tho

________________________________________

mardi 8 août 2017 à 20h30

salle Henri Pac - Luchon

1 2 > >>

Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant - Edmond Rostand