ANNULATION

Articles avec #artistes tag

Jean-Jacques Cubaynes, artiste lyrique

Jean-Jacques Cubaynes commence sa carrière d'artiste lyrique soliste au Théâtre du Capitole de Toulouse, puis se produit sur la plupart des grandes scènes françaises dans les rôles de premier plan du répertoire de basse: Basilio, Colline, Don Giovanni, Méphisto, Arkel, Sarastro, Don Quichotte, Don Alfonso (Cosi fan tutte), Figaro (Nozze di Figaro), Banco (Macbeth), Ramfis (Aida), L'Inquisitore (Don Carlo), Lothario (Mignon), Il Commendatore (Don Giovanni).


En 1987, il débute à l'Opéra de Paris dans La Clemenza di Tito (Publius) et Idomeneo (La Voce), puis à l'Opéra Bastille dans Samson et Dalila, Idomeneo, St-François d'Assise, Un Ballo in Maschera et Carmen. A l'étranger, il est invité à Dublin, à Liège, à Karlsruhe, au Zwingenberg Schlossfestspiele,au Sommerfestspiele de Regensburg, Séville, Bonn, en Finlande, au Japon... Par ailleurs , il mène en France et à l'étranger une importante carrière de récitals et enregistre pour EMI de Mireille (Gounod) et de Padmâvati (Roussel).


Il signe sa première mise en scène, La Finta semplice de Mozart, à l'Opéra de Nantes en octobre 2000, puis réalise successivement celles de La Bohème et de Norma.


Il est Directeur Artistique depuis 1994, du Festival Déodat de Severac qu'il consacre aux musiques françaises et ibériques et à la culture occitane et depuis 2001, des Journées de Rencontres autour de la Mélodie française de Toulouse et l'Académie Gabriel Fauré - Déodat de Séverac .

Fabien Fonteneau, organiste et compositeur

Diplômé du Conservatoire National de Région de Toulouse et ayant suivi une formation complémentaire aux Etats-Unis, Fabien Fonteneau se produit depuis plus de quinze ans lors de concerts d’orgue ou de piano aussi bien à Toulouse et sa région qu’à l’étranger : Atlanta, New York, Sydney, Reykjavik ou Budapest, tant en soliste qu’en accompagnateur d’instrumentistes ou de choeurs.

Fabien Fonteneau se produit très régulièrement à l’orgue Dominique Cavaillé-Coll de l’abbatiale Saint-Michel de Gaillac (Tarn).

A partir de 2010, Fabien Fonteneau se met à la composition pour l’orgue, avec une inspiration nourrie par des années de pratique de l’improvisation.

Il affectionne tout autant la musique ancienne que la musique moderne, ainsi que leur synthèse par des compositeurs comme Marcel Dupré, Maurice Duruflé ou André Fleury.

 

Sa prédilection pour la mélodie française l’entraîne vers les répertoires de compositeurs toulousains tels que Marguerite Canal, Aymé Kunc, Marcel Vidal Saint-André, de compositeurs régionaux comme Déodat de Séverac, Gabriel Fauré mais également vers Debussy, Duparc, Chausson, Satie et Poulenc.

Fabien Fonteneau est titulaire de l’orgue de l’église Saint-Exupère à Toulouse et organiste associé au Temple du Salin, dans la même ville.

Dominique Egret, tenor

 

Après une solide formation en classe de violon au conservatoire, Dominique Egret découvre le chant lyrique et devient soliste de l'Ensemble Vocal dirigé par Alix Bourbon.

 

Il est ensuite chef de Choeur de l'ensemble A Croche Voix, co-chef de choeur et chanteur de l'ensemble des bebop.

 

Il est également passionné par l'oeuvre de Bernard Sarrieu et il prêtera sa voix lors de la soirée de présentation de quelques pièces de ce compositeur local le mercredi 10 août 2016 à 20h30.

Eric Afergan, comédien, danseur, scénariste

Formé au théâtre des corps, il a suivi les deux années de formation de l’école de l’œil du silence sous la direction d’Anne Sicco, son parcours de comédien s’est enrichi des rencontres, telles que Marcel Marceau, Jean-Jacques Lemetre (théâtre du Soleil), Jean Gilibert...
 

Son univers burlesque lui a inspiré plusieurs courts métrages. Ses pas le mènent aussi en Corée du Sud pour des créations de danse-théâtre (Gestus), puis il expérimente diverses formes de théâtre et laboratoire de recherche avec les Compagnies de Pipo del Bono et Gérard Watkins. De 2007 à 2011 il suit de très près le travail du théâtre du Radeau (François Tanguy) sur deux créations: « Coda » et « Ricercar » ce qui lui permet d’affiner son regard artistique.
En 2014 il met en scène « Mouchoir de nuages » de Tristan Tzara. Il joue pour le jeune public: « les 3 cheveux de Babayaga » et se produit régulièrement dans un spectacle à la frontière du théâtre et de l’improvisation « Le joyeux bazar ».

 

Il collabore avec Ismérie Lévêque pour une nouvelle version de « l’Histoire de la Princesse Turandot » que présente les Rencontres Lyriques de Luchon en 2015 (en savoir plus)

Ismérie Lévêque, soprano

Chanteuse lyrique franco-américaine, elle partage sa formation et son expérience professionnelles entre la France et les Etats-Unis.

Dès 1992 elle fait partie des chœurs supplémentaires de l’Opéra du Capitole de Toulouse puis part à New York où elle est acceptée à la Mannes School of Music; en 1995, elle chante son premier rôle: "Mimi" (dans la Bohème, Puccini), avec le New York Grand Opera, puis la Première Dame (La Flute Enchantée, Mozart) et Micaela (Carmen, Bizet) avec Amato Opera, et en 1999 elle donne son premier récital à Weill Hall, Carnegie Hall.
 

En 2000 elle chante en Italie en rôle de Liù dans l’opéra Turandot de Puccini, la Comtesse des Nozze di Figaro de Mozart et la Déesse de la Vertu dans l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi. De retour en France, elle rejoint les chœurs supplémentaires du Capitole de Toulouse et se produit en Midi-Pyrénées. En 2005 elle joue et chante dans "Zapping Pong" (comédie musicale de la Cie du 4) et chante avec le "Melting Potes Trio" un répertoire cabaret-jazz-comédies musicales.

En 2006 elle écrit "l’Histoire de la Princesse Turandot" que les Rencontres Lyriques de Luchon proposent pendant le festival 2015 (en savoir plus).

Marie Cubaynes, mezzo-soprano

McubaynesNée à Toulouse au sein d’une famille d’artistes, Marie Cubaynes étudie le piano dès l’âge de 6 ans au CNR de Toulouse où elle rejoint rapidement la Maîtrise d’Enfants.
En 2003, elle rejoint les classes de chant du CNR de Toulouse puis part étudier à Paris auprès de la soprano Michèle Command. Elle obtient en 2008 un DEM de Chant au CNR de Paris et se perfectionne dès lors auprès des chanteurs Gabriel Bacquier, Michel Sénéchal et Jean-Philippe Lafont, des chefs de chant David Selig, Umberto Finazzi et Felice Venanzoni et des metteurs en scène Sir Jonathan Miller et Mireille Larroche.
En 2011, elle devient mezzo-soprano soliste de l’Opéra-Studio de l’Opéra National du Rhin et participe entre autres aux productions de Owen Wingrave - Britten (Kate Julian), L’Heure Espagnole - Ravel (Concepción), Blanche-Neige - MF Lange (La Reine), Der Ferne Klang - Schreker (Milli), Les Huguenots - Meyerbeer (Une dame d’honneur), L’Occasione Fa il Ladro - Rossini (Ernestina), Le Chat Botté - Cui (Le Chat). Parallèlement, elle se produit très régulièrement en récital et participe à de nombreux concerts en France et à l’étranger (Japon, Finlande). Parmi ses dernières prestations, La Grosse Dame (Les Mamelles de Tirésias - Poulenc) au Théâtre de la Monnaie-De Munt de Bruxelles sous la direction de Roger Vignolles, mise en scène de Ted Huffman.


Elle sera très prochainement à l’affiche de Cosi Fan Tutte - Mozart (Dorabella) au Grand Théâtre de Calais et de la reprise de Owen Wingrave - Britten (Kate Julian) sur la Scène Nationale de Besançon.

Jordi, technicien son et lumière

Jordi.jpg

 Jordi Vilaplana est depuis toujours passionné de musique.

Après quinze années d’études au conservatoire et une formation en électronique, il a passé un BTS audiovisuel qu’il a complété avec une formation en « Technique du son ».

Batteur de formation, il a monté son studio d’enregistrement en Ariège, compose régulièrement et est actuellement le régisseur des Rencontres Lyriques de Luchon.

Saori Sato, organiste

saorieSaori Sato est née à Niigata, au Japon.

A l'université de sa ville natale, elle a mené à son terme un cycle d'études en piano et en composition, complété par une maîtrise en pédagogie musicale. Durant l'année 2000 elle entreprend des études d'orgue et en 2003 elle étudie au CESMD de Toulouse, dans les classes de Jan Willem Jansen et de Michel Bouvard, ou elle a obtenu, au mois d'octobre 2005 un premier prix. En septembre 2005, elle se perfectionne au pianoforte et à la basse continue auprès de Yasuko Bouvard et de François Saint-Yves, au sein de CNR de Toulouse, elle a obtenu des prix de solfège, d'écriture, de basse continue et de pianoforte.

 

Elle collabore aux festivals de : Toulouse les Orgues, Passe ton BACH D'abord, Toulouse d'été, La Chaise Dieu, Sorèze, Sylvanès, Saint-Maximin, Saint-Céré, Eclats de Voix Auch... avec l'Orchestre de Chambre de Toulouse, Les Sacqueboutiers, Il Canto d'Arione, Les Eléments, l'Ensemble Baroque de Toulouse, Ensemble Antiphona, l'Orchestre à cordes de l'Ariège, Scandicus, Tokyo Bach Cantate Ensemble et désormais les Rencontres Lyriques de Luchon.

<< < 1 2 3 4

Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant - Edmond Rostand