L'association : Rencontres Lyriques de Luchon


L'association des Rencontres Lyriques de Luchon a été créée en 1988 sous l'impulsion de Henri Denard, de Jean-Claude Hartemann, Jean-François Mounielou et Suzanne Sarroca. Depuis elle a réalisé de nombreux concerts et galas avec de nombreux invités tels que Jacques Calatayud, Claude Brendel, Michel Pastor...  Les Rencontres Lyriques de Luchon ont organisé de nombreux stages dédiés à la formation lyrique des jeunes musiciens et chanteurs et promouvoir le renouveau de l'art lyrique en France.

 


Comme à son origine, l'association des Rencontres Lyriques de Luchon s'engage cette année dans une démarche pédagogique autour du chant lyrique. Quoi de plus naturel pour la cité thermale de Luchon, en plein coeur des Pyrénées, que de donner sa chance à la voix ?

 

 

 

En 2021 le festival des Rencontres Lyriques de Luchon est annoncé pour la période du 31 juillet au 7 août et aura pour thème "Non essentiel" et proposera divers événements autour de ce thème engagé selon les contraintes sanitaires (concerts, projections, conférences, visite ...). En savoir plus sur la programmation.

 

 

 

 

Consultez régulièrement ce site pour être informés des divers événements qui vont être proposés. Consulter l'agenda.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Récital Non Essentiel

 

"Non essentiel"

 

Alors que la culture est mise à mal par la crise sanitaire, mais surtout par les décisions politiques, cet étonnant spectacle "Non essentiel" recevra également la création mondiale d'une mélodie composée mélodie d'Isabelle Aboulker (en savoir plus).

 

 

 

Ce récital engagé sera le reflet de notre époque... et soulèvera plusieurs problématiques : La culture est-elle essentielle ? Être artiste est-ce un véritable métier ? Quelle est l'utilité et la place de l'art ?


« Non essentiel » est un récital de mélodies françaises de différents compositeurs dont Camille Saint-Saëns, Gabriel Fauré, Ernest Chausson, Marguerite Canal, Francis Poulenc…
 

 

 

Avec Sylvia Cazeneuve (soprano dramatique)

 

François Riu-Barotte (piano, compositeur)

 

Isabelle Aboulker (compositeur)

 

 

 

 

_________________________________________

samedi 31 juillet 2021 à 20h30

place Richelieu, théâtre de Luchon

 

Agenda : Rencontres Lyriques de Luchon été 2021 "Non essentiel"

 

Ce festival 2021 subit une nouvelle fois les effets de la crise sanitaire. Le festival est maintenu, mais le thème initialement prévu est remplacé par le thème percutant : "non essentiel".

 

Ce festival recevra une nouvelle création mondiale : une mélodie d'Isabelle Aboulker.

 

 

  • samedi 31 juillet 2021 : 

    Théâtre de Luchon  - 20h30

  • Spectacle d'ouverture : "Non essentiel"

par Sylvia Cazeneuve (soprano dramatique),

François Riu-Barotte (piano),

            en savoir plus...

 

 

          avec la création mondiale :

d'une mélodie d'Isabelle Aboulker
            en savoir plus...

 

 

 

  • dimanche 1 août 2021 à 9h00 :
    salle de spectacle Henri Pac

Ouverture de la semaine de stage de chant lyrique

Technique vocale et interprétation
            en savoir plus...

 

 

  • dimanche 1er août 2021 à 17h30
    Casino

Exposition : "Non essentielle"

            en savoir plus...

 

 

  •  lundi 2 août 2021 à 17h30 :
     départ mairie de Luchon

Visite de la ville "Non essentielle"

          en savoir plus...  

 

 

 

  • lundi 2 août 2021 à 20h30 :
    Salle Henri Pac

Projection de l'opéra "La bohème" de G. puccini
            en savoir plus...

 

 

 

  • mardi 3 août août 2021 :

Conférence "De l'intime au social, l'art est essentiel"

            en savoir plus... 

 

 

 

 

  • jeudi 5 août 2021 à partir de 14h
    salle de spectacle Henri Pac  

Cours du stage de chant lyrique ouverts au public
Technique vocale et interprétation
          - - Gratuit - -      en savoir plus... 

 

 

  • jeudi 5 août 2021 à 20h30 :
    salle de spectacle Henri Pac

Projection du documentaire "La face cachée"

      en savoir plus...

 

 

 

  • vendredi 06 août 2021 à 20h30 :
    salle de spectacle Henri Pac

Projection de la captation de l'opéra "Les sept lués"
            en savoir plus... 

 

 

 

  • samedi 7 août 2021 à 18h00 :
    salle Henri Pac

 

Concert de fin de stage de chant lyrique avec les stagiaires
             - - Gratuit - -      en savoir plus...

 

 

 

 

 

RAPPEL : pour la première fois, les Rencontres Lyriques de Luchon ont proposé un CD et un livre d'art réalisés au cours de l'année 2017. (en savoir plus : le livre - le CD)

 

 

Captation de l'opéra "Les sept lués"

 

 

"Les sept lués" est un opéra d'un genre nouveau que nous avons baptisé « opéra-trad ». Car cet opéra singulier mélange l’esprit de la danse et de la musique traditionnelle à l’esprit de la danse et de la musique contemporaine en reprenant les codes de l’opéra classique (airs, choeurs, ballets…) et mélange également la langue gasconne et la langue française. Cet opéra est une production des Rencontres Lyriques de Luchon et sa création mondiale a eu lieu en 2019.

 

 

 

ARGUMENT : Plusieurs tribus vivent sur la face cachée de la Lune. Elles ont leurs rites, leurs coutumes et leurs habitudes. Tout semble parfaitement fonctionner jusqu'à ce qu'elles s'aperçoivent que le destin leur réserve le sort cruel du fléau de la famine.

Désormais, les tribus vont devoir s'unir et trouver les solutions nécessaires à leur survie...

 

 

 

Musique composée par Lionel Ginoux sur un livret de Christelle Vinsonneau.

 

 

 

 

Direction artistique et musicale : Sylvia Cazeneuve

Mise en scène : Christelle Vinsonneau

Chorégraphie : Sébastien Oliveros et François Fock Chow Tho

Création lumière : Sébastien Oliveros

Conférence "De l'intime au social, l'art est essentiel"

Conférence "De l'intime au social, l'art est essentiel" par Pascale Battistelli

 

 

Edward Hopper - Morning Sun

L'art occupe une place prépondérante auprès de l'humanité depuis la nuit des temps. L'art nous apporte, en effet, un incomparable bien-être et, notamment, un soutien essentiel dans les situations difficiles auxquelles nous pouvons être confrontés.


L'art nous prodigue ses bienfaits tous les jours : par le théâtre, les concerts, les expositions,  le   cinéma,   la   lecture, etc.  Soulignons  que,   par   exemple,   la musicothérapie obtient régulièrement des effets extraordinaires.


L'art constitue, par ailleurs, un tel contre-pouvoir face aux gouvernements que de   nombreux   artistes   ont   été   persécutés.   Ces   persécutions   démontrent justement   la   puissance   de   l'art,   lequel   intervient   depuis   toujours   dans   les domaines   sociaux   et   politiques   pour   dénoncer   les   abus   éventuels,   les injustices, les violences subis pour diverses raisons.

 

 

 

_______________________________

Par Pascale Battistelli, conférencière

mardi 3 août 20h30

salle Henri Pac

La bohème, opéra de Giacomo Puccini

Quoi de plus évident que cette programmation  à l'heure où l'art et ses acteurs sont malmenés et jugés comme "non-essentiels" ?

 

 

 

 

Argument :

 

 

A Paris, au XIXe siècle. Une bande d’étudiants sans le sou compte sur les joies de la vie pour égayer un peu son quotidien misérable, car manger, se chauffer ou payer son loyer tient du luxe ! La tendresse de la petite cousette Mimi apporte lumière et chaleur au poète Rodolfo : tous deux vivent passionnément leur coup de foudre et font connaître leur amour à leurs amis durant la soirée de Noël. Le peintre Marcello, lui, est habitué aux coups d’éclat avec Musette, sa maîtresse volage : leur couple forme un contrepoint plein d’humeur à celui, plus mélodramatique, de Mimi et Rodolfo, qui finissent par rompre, bien malheureux de ne réussir à s’entendre. En fait, Mimi se sait condamnée par la phtisie qui la ronge peu à peu. Bien que séparée de Rodolfo, elle viendra expirer dans ses bras, sous les yeux des bohèmes, incapables de la soigner dans leur triste mansarde du Quartier Latin.

Exposition "non essentielle"

 

 

 

A l'heure où l'art semble en danger et où la culture est jugée non essentielle, voici une exposition "non essentielle" réalisée par une artiste "non-essentielle" dans un festival "non essentiel".

 

 

 

 

___________________________________________

Vernissage non essentiel :

dimanche 1er août 2021 à 17h30

salle du casino

Visite de la ville "non essentielle"

 

 

Visite de la ville "non essentielle"...

 

 

Départ depuis la mairie de Luchon, lieu emblématique !

 

 

 

Une visite de la ville pour découvrir, sans détours, les recoins les plus cachés où se sont déroulés de grands événements.

 

 

 

 

 

_____________________________________________________

Lundi 2 août 2021 à 17h30

départ : mairie de Luchon

2021 : Création mondiale : mélodie d'Isabelle Aboulker

Les Rencontres Lyriques de Luchon sont heureuses de vous annoncer une nouvelle création mondiale pour le festival 2021.

 

 

 

"Les montagnes"

sur un texte d'Octave Mirbeau extrait de "Les 21 jours d'un neurasthénique"

 

Musique:  Isabelle Albouker

 

 

 

 

 

Création : le samedi 31 juillet 2021 à 20h30

Interprètes : Sylvia Cazeneuve (soprano)

François Riu-Barotte (piano)

Isabelle Aboulker, compositrice

http://idata.over-blog.com/2/84/88/85/intervenants/isabelle-aboulker.jpgIsabelle Aboulker est née en 1938 dans la concordance d’influences d’un grand-père compositeur, Henry Février, et d’un père cinéaste et écrivain, Marcel Aboulker. Parallèlement à des études d’écriture et d’accompagnement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle compose pour le cinéma, le théâtre, la télévision. Accompagnatrice, chef de chant, puis professeur auprès des jeunes chanteurs au CNSM, c’est autour de la voix et de l’opéra que se concentre à partir de 1981 son activité créatrice.

 

Attentive à la prosodie, exigeante dans le choix de ses textes, elle se veut héritière de la tradition française : Debussy, Ravel, Poulenc. L’excellent accueil suscité par la création de son premier ouvrage lyrique « Les Surprises de l’Enfer » (1981) lui fait apparaître l’évidence de son orientation.

 

Conjointement au développement de sa carrière de compositeur, distinguée par un prix de l’Académie des Beaux-Arts en 1999 et le Prix Musique de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques en 2000, Isabelle Aboulker a publié plusieurs ouvrages pédagogiques destinés aux chanteurs durant la période où elle a assumé, de 1983 à 2003, la charge de professeur de formation musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Le 6 Mai 2011,
la SACD a décerné à Isabelle Aboulker le prix Maurice-Yvain 2010.

 

Isabelle Aboulker est fidèle du festival des Rencontres Lyriques de Luchon, elle a collaboré de nombreuses fois et son oeuvre est présentée régulièrement ("1918, l'homme qui titubait dans la guerre", et en création : "Les petites mélodies impertinentes",  "la balade de Florentin Prunier" et une mélodie sur un texte d'Octave Mirbeau pour le festival 2021).

 

http://www.isabelle-aboulker.com

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant - Edmond Rostand