Articles avec #artistes tag

Intervenantes stage de chant lyrique

Sylvia Cazeneuve & Caroline Oliveros

sylvia-cazeneuve

Sylvia Cazeneuve, artiste lyrique

Elle a bénéficié de l’enseignement de grands noms de l’art lyrique comme Montserrat Caballé, Gabriel Bacquier, Michel Sénéchal, David Sélig, Susan Manoff, Bertrand Dubedout, Michel Decoust, Alain Buet, François Le Roux, Margret Honig, Alain Fondary, Alain Garichot, Maarten Koningsberger...
Sylvia Cazeneuve a également suivi la formation en technique vocale avancée, mécanisme fonctionnel de la voix et rééducation selon les principes 'The liberated voice' de Carol Baggott-Forte et Cornelius Reid.

Sylvia Cazeneuve est lauréate de concours internationaux de chant lyrique, elle remporte le Premier Prix du IIIème concours international de chant lyrique de Nîmes ainsi que le Prix du public en 2009 et le prix spécial du jury au Vème concours international de chant lyrique à Canari en 2011.

Remarquée pour ses qualités pédagogiques, et pour son enthousiasme, Sylvia Cazeneuve est régulièrement invitée pour enseigner l’art du chant français et son interprétation.

http://www.sylviacazeneuve.com

caro-grande.jpg
Caroline Oliveros, chef de chant

Pianiste accompagnatrice et chef de chant, Caroline Oliveros a suivi ses études pianistiques aux conservatoires de Marseille et d’Avignon. Parallèlement, elle obtient une maîtrise en musicologie à l’Université d’Aix-Marseille

Elle découvre l’art de l’accompagnement dans la classe de Pierre Morabia auprès de qui elle obtient son prix d’accompagnement au conservatoire de Marseille.

Régulièrement, Caroline Oliveros accompagne des choeurs, des cours de chant, des master-classes (dont celles de Mélodies Françaises de Jeff Cohen et de Sylvia Cazeneuve) et des concours de chant internationaux (dont celui de mélodies françaises du Vaucluse).

Depuis 2008, Caroline Oliveros est la répétitrice du Théâtre de l’Odéon.

Lionel Ginoux, compositeur

" Ecrire... en toute simplicité... écrire, faire jaillir ce qu'il y a en moi, non par les mots, mais par les sons.

Sans apriori de style, j'ai besoin de croiser les musiques, les sons, les matières pour donner du sens et parler de notre monde. "


Lionel Ginoux étudie les arts visuels (cinéma, audiovisuel et technique du son) avant de se consacrer à l’écriture musicale en se formant aux côtés de Régis Campo, Barnabé Janin, David Owen, Roger Cawkwell, Georges Boeuf… Il écrit une musique lyrique, sensible, puissante avec une attache forte à l'énergie musicale et la dramaturgie. Son écriture est singulière. Elle s’inscrit dans la continuité des musiques contemporaines du XX° sans renier pour autant la vocalité ni l’harmonie classique. De part sa curiosité musicale, son écriture s’inspire des musiques populaires et du jazz. Il écrit principalement pour des formations « acoustiques » : orchestre symphonique, chœur, opéra, musique de chambre et soliste.


La musique de Lionel Ginoux est jouée en France (Opéra de Marseille, Opéra d’Avignon, Opéra de Limoges, Festival Les Musiques – GMEM, Festival Nouveaux Talents…) et aussi à l’étranger (Festival Gaudeamus - Hollande, International Saxophone Symposium - Etats Unis, University du Canada - Montréal, Instituts Français de Valencia - Espagne).


En 2012, Lionel Ginoux est lauréat de l’association Beaumarchais – SACD (aide à l’écriture lyrique) pour son opéra de chambre Médée Kali, créé en version de concert le 15 mai 2013 au Festival Les Musiques (Gmem).
En 2015, il est lauréat de la Fondation Marcelle et Robert de Lacour pour une nouvelle oeuvre, Diptyque pour clavecin et ensemble instrumental (en relation avec le concerto de Manuel de Falla), projet qui sera créé par l’Ensemble Stravinsky (direction Jean-Pierre Pinet) le 29 novembre 2016 à l’Arsenal de Metz.

Le 23 mars 2014, son concerto pour violon « Les Indociles » a été créé par Nemanja Radulovic et l’orchestre philharmonique de Marseille dirigé par Eun Sun Kim.
Sa première symphonie — Dualités, inspirée d’une chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui, a été créée le 15 janvier 2016 à l’Opéra Grand Avignon par l’Orchestre Régional Avignon-Provence, dirigé par Samuel Jean. "Vanda" est son dernier opéra de chambre créé le 6 novembre 2016 à l’opéra de Reims.

Pour le festival 2017 des Rencontres Lyriques de Luchon il compose un cycle de trois mélodies "Les mélodies lourdes" à l'intention de Sylvia Cazeneuve et Caroline Oliveros à qui il dédie son oeuvre.


http://www.lionelginoux.com

Caroline Potter, docteur en musicologie, conférencière

 

Caroline Potter de l’université Kingston de Londres est une spécialiste de la musique française depuis Debussy. Elle intervient fréquemment comme conférencière invitée pour des orchestres, des festivals et la radio.

 

Elle est, entre autres, l’auteur de Erik Satie, a Parisian composer and his world, (Boydell Press, 2016), nommé ‘Classical Music Book of the Year’ par le Sunday Times en 2016.

Lors du festival des Rencontres Lyriques de Luchon 2017, elle intervient en tant que spécialiste de la mise en musique de Charles Baudelaire et expliquera les perspectives du Baudelaire Song Project.

Marie Nicot, soprano

Chanteuse, comédienne, musicienne de jazz et improvisatrice, diplômée d'un D.E .M de chant lyrique mais aussi d'un DEA de Philosophie, Marie Nicot a plus d'un tour dans son sac. Quand elle est sur scène, parmi ses différents projets, elle interprète aussi bien les grands rôles de l'opéra (Musetta dans La Bohème de Puccini, Donna Anna dans Don Giovanni de Mozart), de l'opérette (Aspasie dans Phi-Phi de Christiné) que les personnages comiques et loufoques du théâtre : Cathos dans Les Précieuses Ridicules de Molière, La Cigale dans le Petit Chaperon Rouge, festival du Mois Molière Versailles 2013, festival d'Avignon 2013 et 2014).

 

Elle s’est produite dans des lieux aussi variés que l’Opéra de Vichy, la Cité de la Musique, ou la Fête de la Choucroute (véridique). Pédagogue diplômée de la Ville de Paris en Education Musicale, transmettre sa passion aux plus jeunes est une de ses priorités; en tant qu'artiste elle a déjà collaboré avec de nombreux spectacles jeunes publics, notamment Zizik Maestro avec l'Orchestre Lamoureux, (série de spectacles à la Maroquinerie à Paris), ou les Sorcifées à l'Aktéon(Paris).

 

Et quand elle coécrit un spectacle comme Opéraphone avec sa fidèle comparse, c'est forcément explosif !!! RDV le mercerdi 9 août à 15h30 !

 

Anne-Sophie Honoré, soprano

D’abord flûtiste diplômée en Normandie, Anne-Sophie découvre le chant et la passion de la scène à l’âge de 23 ans. Elle prend ses valises et vient jusqu’à Paris pour se former au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris (C.N.S.M.D.P) dont elle sort diplômée d’un Master quatre ans plus tard.

Elle y apprend les grands rôles Mozartiens qu’elle incarne sur de nombreuses scènes (Arminda, dans la Finta Giardiniera , Fiordiligi dans Cosi fan tutte, le Prince Sifare dans Mitridate Re di Ponto ou encore Donna Elvira dans Don Giovanni).

 

C’est lors de sa dernière année de Master que Anne-Sophie se spécialise dans le spectacle jeune public, sujet sur lequel elle écrira son mémoire.

Elle créera pour son récital de Master un spectacle intitulé Le Spectre de la Rose, sur le thème du conte et de l’opéra, et des arts multiples (danse théatre musique et graphisme). L’interaction avec les enfants, le fait de transmettre son art et d’initier à l’opéra la passionnent, c’est pour cette raison qu’elle enseigne aux petits et grands depuis quatre ans.

 

Sa rencontre avec Marie Nicot a été une évidence : le grain de folie, la passion de transmettre leur art, l’humour et l’amour de la scène font des ces deux là un cocktail pétillant qui promet un Opéraphone succulent proposé le mercredi 9 août à 15h30 !

 

Francois Fock Chow Tho, créateur d'instruments, musicien

François Fock Chow Tho est un musicien passionné de musiques et danses traditionnelles de diverses cultures. Originaire de La Réunion, mais installé depuis quelques années à Toulouse, il s'intéresse de près aux répertoires des îles du sud ouest de l'océan indien et occitans. Des styles bien différents qu’il prend plaisir à reproduire aux rythmes de l'accordéon diatonique, du couple flûte à 3 trous / tum-tum, des percussions réunionnaises et du chant.

Bricoleur depuis toujours, il multiplie les expériences musicales pour parvenir à concevoir des instruments de musique divers et variés, si possible avec des objets recyclés.

Marybel Dessagnes, compositeur

Après un apprentissage familial du piano puis de disciplines musicales élargies au Conservatoire de Marseille, sanctionné par diverses médailles d’or, premiers prix, et prix SACEM, Marybel Dessagnes, compositeur arrangeur, obtient le Certificat d’Aptitude aux fonctions de Professeur d’Enseignement Artistique.

Après des rencontres déterminantes avec Georges Boeuf, Sofia Gubaïdulina, Victor Sousline, et Alain Savouret, elle exerce comme professeur des disciplines d’Érudition en Conservatoire (Antibes, Annecy et Cannes), et intervient ponctuellement dans diverses structures d’enseignement, Écoles de Musique sur tout le territoire français, CEFEDEM, CFMI, et HEM Suisses.

Sa recherche permanente en innovation pédagogique la pousse à concevoir la méthode “Jeu de l’ouïe Tous créateurs !” éditée en trois volumes. En tant qu’interprète, elle se spécialise dans l’improvisation libre sur piano préparé, et est formée et certifiée par Walter Thompson en Soundpainting. Depuis plus d’une vingtaine d’années, son catalogue comprend plus de 120 oeuvres, au rayonnement international (Belgique, Allemagne, Japon, Ghana, Canada…): essentiellement de la musique de spectacle (théâtre et danse), musique vocale, musique de chambre, pièces pédagogiques, chansons, commandées par divers partenaires: « Asobi » Ballet C. de la B-2014, « Corpus inAnimam » Compagnie Joseph Aka-2013…


La diffusion et la connaissance pour un public élargi des répertoires d’aujourd’hui est un de ses fers de lance : Marybel Dessagnes multiplie les actions de conférences, concerts
illustrés, ateliers interactifs, etc… en ce sens. Comme compositeur attitré de la compagnie Joseph Aka, elle vient de participer à la première coopération culturelle France-Ghana-
Côte d’Ivoire, pour le spectacle chorégraphique international « No Rules… Anything goes ».

Pour le festival 2016 des Rencontres Lyriques de Luchon elle compose un cycle de sept mélodies "Les Métamorphoses du sonore" pour piano préparé et voix de soprano dramatique à l'intention de Sylvia Cazeneuve et Caroline Oliveros.

Sylvia Cazeneuve - Artiste lyrique - Soprano

sylvia-cazeneuve

Grand soprano lyrique et dramatique formée auprès de Jean-Paul Caffi, Alain Buet, Maarten Koningsberger, Margreet Honig, Carol Baggott-Forte, Michel Sénéchal, Alain Fondary, Gabriel Bacquier et Montserrat Caballé, Sylvia Cazeneuve nourrit un grand intérêt pour les différentes expressions vocales attenantes à la scène lyrique et développe différents champs d'actions (soliste, direction de chœur, compositions, enregistrements).

Sa voix lui permet d'aborder les plus grands rôles (Tosca, Butterfly, la Contessa d'Almaviva, la Duchesse d'Etampes, Balkis, Chimène, Wally, Salomé...).

Son tempérament lui offre une grande présence scénique et sa sensibilité lui apporte une interprétation subtile et contrastée dans l'opéra et la mélodie française.
Sylvia Cazeneuve a également suivi la formation en technique vocale avancée, mécanisme fonctionnel de la voix et rééducation selon les principes 'The liberated voice' de Carol Baggott-Forte. 

En juin 2009, Sylvia Cazeneuve remporte le 1er du concours international de chant lyrique de Nîmes ainsi que le vote du public. En 2012 elle est lauréate du prix spécial du jury au concours international de chant lyrique de la ville de Canari. En 2013, elle est sélectionnée par le Pôle de Diffusion d'Art Lyrique et Contemporain.

En 2014, elle est nommée Directrice Artistique du Festival des Rencontres Lyriques de Luchon.


http://www.sylviacazeneuve.com

Caroline Oliveros, pianiste, chef de chant

Caroline-Oliveros-rencontres-lyriques-luchon

 

Pianiste accompagnatrice et chef de chant, Caroline Oliveros a suivi ses études pianistiques  aux conservatoires de Marseille et d'Avignon. Parallèlement, elle obtient une maîtrise en musicologie à l'Université d'Aix-Marseille. Elle découvre l'art de l'accompagnement dans la classe de Pierre Morabia auprès de qui elle obtient son prix d'accompagnement au  conservatoire de Marseille.


Régulièrement, Caroline Oliveros accompagne des choeurs, des cours de chant, des master classes (dont celle de Mélodies Françaises de Jeff Cohen) et des concours de chant.


Depuis 2008, Caroline Oliveros est répétitrice du Théâtre de l'Odéon de Marseille.

 

 

Jean-Jacques Cubaynes, artiste lyrique

Jean-Jacques Cubaynes commence sa carrière d'artiste lyrique soliste au Théâtre du Capitole de Toulouse, puis se produit sur la plupart des grandes scènes françaises dans les rôles de premier plan du répertoire de basse: Basilio, Colline, Don Giovanni, Méphisto, Arkel, Sarastro, Don Quichotte, Don Alfonso (Cosi fan tutte), Figaro (Nozze di Figaro), Banco (Macbeth), Ramfis (Aida), L'Inquisitore (Don Carlo), Lothario (Mignon), Il Commendatore (Don Giovanni).


En 1987, il débute à l'Opéra de Paris dans La Clemenza di Tito (Publius) et Idomeneo (La Voce), puis à l'Opéra Bastille dans Samson et Dalila, Idomeneo, St-François d'Assise, Un Ballo in Maschera et Carmen. A l'étranger, il est invité à Dublin, à Liège, à Karlsruhe, au Zwingenberg Schlossfestspiele,au Sommerfestspiele de Regensburg, Séville, Bonn, en Finlande, au Japon... Par ailleurs , il mène en France et à l'étranger une importante carrière de récitals et enregistre pour EMI de Mireille (Gounod) et de Padmâvati (Roussel).


Il signe sa première mise en scène, La Finta semplice de Mozart, à l'Opéra de Nantes en octobre 2000, puis réalise successivement celles de La Bohème et de Norma.


Il est Directeur Artistique depuis 1994, du Festival Déodat de Severac qu'il consacre aux musiques françaises et ibériques et à la culture occitane et depuis 2001, des Journées de Rencontres autour de la Mélodie française de Toulouse et l'Académie Gabriel Fauré - Déodat de Séverac .

1 2 3 > >>

Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant - Edmond Rostand